Carte postale ancienne et Google Arts & Culture

Carte postale ancienne et Google Arts & Culture

Il semble que les siècles ont passé, mais jusqu’à il y a une vingtaine d’années (encore moins), pour envoyer à quelqu’un un témoignage visuel de nos vacances ou de nos voyages, nous ne pouvions que nous fier aux cartes postales.

Quand WhatsApp n’avait pas encore monopolisé notre façon de communiquer, quand les SMS nous forçaient à faire face à des compétences de synthèse et que les réseaux sociaux n’avaient même pas été imaginés, un panorama ou un monument avec une dédicace manuscrite au dos était notre façon de faire savoir à nos proches que nous pensions à eux de loin.

 

carte postale ancienne

 

Une autre forme de correspondance papier que le progrès technologique risque de faire disparaître. Le vestige d’un temps passé, mais aussi le témoignage d’un pays qui a été raconté à travers un timbre et une estampe.

Aujourd’hui, le Touring Club italien, en collaboration avec Google Arts & Culture, lance une initiative visant à préserver sa mémoire : sur la plate-forme ont été téléchargées plus de 5.000 cartes postales numérisées, librement accessibles, à partir de navigateurs de bureau ou via des applications mobiles pour Android et iOS.

Une archive qui montre comment des touristes du monde entier ont partagé leur passage dans certains des plus beaux endroits d’Italie.

La collection couvre près d’un siècle d’histoire, du début des années 1900 aux années 1970. La plupart des cartes postales ont été envoyées au TCI par les lecteurs du Magazine Mensuel, tandis que d’autres proviennent du Fonds Santarelli, résultat du don de la membre et collectionneuse Mirella Santarelli.

Ainsi, en feuilletant les archives, on découvre des panoramas ou des paysages qui ont profondément changé aujourd’hui, ou d’une manière d’écrire qui ne nous appartient plus.